Mon conseil pour une vie épanouie et pleine d’énergie au lieu de vide, fatigante et inintéressante

Est-ce que vous vous sentez vide ? fatigué(e) ? drainé(e) de toute énergie ?

Est-ce que vous vous sentez presque fâché(e) ? ne voyant aucune amélioration possible dans un futur proche ?

Est-ce que vous voulez disparaitre ? Vous reposer pour toujours ? Ou vous éclipser dans un monde parallèle où vous pourriez vivre cette Vie dont vous rêvez ?


Mais bon, vous arrivez quand même à réunir le peu d’énergie qu’il vous reste, sortir de votre lit, vous préparer pour le travail et dès que vos collègues arrivent, ça y est, vous avez ce boost d’énergie qui vous est bien familier et qui circule dans vos veines toute la journée, vous faisant réaliser l’impossible. La multitude d’e-mails, de réunions, les appels téléphoniques, jongler avec tous vos projets, désamorcer les conflits, tout ça haut la main et tellement tellement bien. Mais vous rentrez chez vous bien tard, vous demandant pourquoi vous vous êtes senti(e) aussi mal ce matin et ressentant cette seconde énergie tout aussi familière qui vous fait rêver que demain soit diffèrent.


Et bien, si ça vous dit quelque chose, continuez à lire


Est-ce que vous voudriez que ça change ?


La perfection n’existe pas. Et sans une routine adéquate, cette danse entre les deux extrêmes de fatigue et d’épanouissement est presque impossible à arrêter. Avec la routine adéquate, cela prend du temps et de l’entrainement avant que vous ne puissiez vous arrêter et retourner la situation, ayant de l’énergie plus souvent que des moments où vous vous sentez à bout.


Alors la perfection n’existe pas mais si vous n’essayez pas, c’est certain que ça ne s’arrangera pas. Et c’est pour ça qu’être stressé c’est trop bien. Parce que ça nous distrait. Ça nous donne assez d’énergie pour qu’on se concentre sur autre chose et qu’on se débarrasse de cette idée vagabonde d’une vie meilleure.


Mais quand est-ce que vous allez faire face à votre réalité ?


Quand vous serez à l’hôpital, en colère contre votre corps parce qu’il vous a laissé tomber ?


Quand un membre de votre entourage décèdera et que vous réaliserez que vous auriez pu passer plus de temps avec eux ? Ou que vous voulez une vie meilleure que la leur avant que vous n’en arriviez au même point ?


Ou quand vous serez vous-même en train de disparaitre, vous remémorant votre vie et réaliserez que vous avez laissé passer beaucoup de chances à cause du travail, à cause de ce que les gens auraient pu penser, parce que c’était trop cher, parce que votre vie à ce moment là n’en valait pas la peine ?


Le burn out est sur toutes les lèvres aujourd’hui. Et ça a l’air d’avoir commencé quand j’ai moi-même commencé à travailler. 10 ans plus tard, le burn out est un phénomène tel que je me sens démunie quand je vois mes amis, ma famille, mes collègues tomber malade, démotivés, déçus, désespérés, fâchés, changer, en arrêt ou même quand ils démissionnent parce qu’il n’ont plus l’énergie.


L’une de mes spécialités dans mon futur cabinet d’Ayurveda sera cette condition. Nos corps souffrent tellement profondément des conséquences ravageuses du stress et du burn out. Un peu comme une fleur desséchée. Et si vous êtes actuellement dans cette situation, sachez que je pense à vous et vous envoie tout le meilleur.


Masi vous savez, c’est justement pour ça que je suis une Coach de Vie et Transformations. Parce qu’on se laisse aller chaque jour, et le jour suivant quand on ne sait pas ou qu’on a perdu de vue notre rêve. Quand on passe en second, troisième ou en dernier, après toutes les autres priorités sur notre liste qui perdent ce statut quand notre santé s’envole.


Alors, après vous avoir invité à rêver Dimanche, je veux vous inviter à repenser à cela même. Revoir vos priorités. Poursuivre vos rêves les uns après les autres.


S’il ne vous restait qu’une année à vivre, qu’est-ce que vous feriez ?


Vous n’êtes pas seul(e). Je suis passée par là, exactement où vous en êtes aujourd’hui, et j’ai trouvé ces outils merveilleux que je veux partager avec vous, après avoir fait mes propres erreurs, lu des livres, consulté des psychologues et être retourné à l’école.


Je veux que vous vous sentiez en sécurité, fort(e), ancré(e) dans votre connaissance sacrée, pour être capable de dire Non à ce qui ne vous sert pas, et dire Oui à Vous-même et tout ce qui vous rend heureux(-se). Je veux vous aider à comprendre, à savoir. Qui vous êtes, ce que vous voulez et comment y arriver. Et vous aidez dans votre rétablissement.


J’espère que vous n’avez pas qu’une année à vivre, mais je peux vous dire que nous pouvons changer votre Vie dans l’année à venir, ensemble. Et même mieux, qu’est-ce que vous pensez de le faire dans les trois prochains mois ?


Ecrivez moi, j’ai hâte de travailler avec vous.


Marianne


5 vues0 commentaire