C’est la Fête des Mères aujourd’hui et tu ne sais pas quoi dire ou faire ? Tu es juste parfait (e)

Aujourd’hui au Canada, c’est la Fête des Mères. Et si vous vous connectez aux réseaux sociaux, vous tombez certainement sur les publications célébrant le côté fun, gentil et aimant des mamans. Mais peut-être qu’à l’intérieur vous entendez une petite voix dans votre tête ou dans votre cœur qui vous fait dire que vous aimeriez tellement ressentir ça aussi. Avec un cœur plein d’amour et d’espoirs mais aussi empli de tristesse, déceptions et peut-être aussi un peu de jalousie.


Et c’est normal.


On n’a pas tous des familles qui sortent tout droit des films américains. On ne vient pas tous de familles qui nous aiment ou qui le font de manière équilibrée. Par contre, ça ne veut pas dire qu’on est bizarre, incomplet, qu’on n’aura jamais de relation pleines d’amour, qu’on ne sera jamais aimé de la façon qui nous fait rayonner et nous sentir bien, que nous ne serons jamais heureux avec cette famille qui est la nôtre.


Apprendre à m’aimer moi-même, avec tous mes bons et mauvais côtés a marqué le début de Moi, telle que je suis. Capable de comprendre et aimer ma famille même avec le cœur brisé. Capable d’accepter ce qui vient de moi, ce qui vient d’eux, ce qui est de notre responsabilité commune et ce que je pourrais et dois faire pour me sentir mieux avec moi-même. Ne nécessitant plus leur amour, appréciation, acceptation et même permission pour vivre Ma vie. Découvrant comment ne plus me sentir coupable à chaque fois que je fais quelque chose qui me rend heureuse qu’ils ne peuvent pas comprendre.


Dans l’une de nos dernières classes de coaching Mercredi, j’ai été invitée à parler, ce qui m’a conduite à exprimer certaines de mes peurs concernant mes nouveaux projets. Je ne m’y attendais pas mais en réponse à mon partage, j’ai été tendrement soutenue par une de nos enseignantes qui m’a rappelée qui je suis. Elle a joliment articulé que je suis une introvertie capable de créer un espace confortable comme ce qu’on ressent quand on reçoit un câlin, et qui vous laisse la place d’être Vous, tout simplement. De respirer, faire une pause et de partager ce que vous avez sur le cœur sans jugement. Je vous aide à trouver ce qui vous est possible d’exprimer, ce que vous voyez, ce que vous ressentez, pour vous permettre de faire de grandes choses dans ce monde.


Il y a de grandes chances que vous soyez un(e) introverti(e) comme moi, et c’est la parfaite occasion pour vous dire que vous êtes parfait(e) comme vous êtes. Introverti(e) ou pas, d’une autre culture ou pas, éduqué(e) ou pas, dans une relation harmonieuse avec votre famille ou votre communauté ou pas, n’importe les étiquettes que nous nous donnons, nous sommes qui nous sommes et nous sommes magnifiques.


Qu’est-ce que vous voyez ou ressentez que vous aimez en vous ? Aimez le plus, aimez le tout court, et essayez d’aimer un autre aspect de vous-même de plus cette semaine. Comme si vous parliez à un(e) ami(e) et que vous lui disiez à quel point vous l’appréciez. Comment pouvez-vous devenir votre propre meilleur(e) ami(e) ?


Aujourd’hui, jour de la Fête des Mères, envoyez l’amour que vous pouvez à votre Mère et si cela vous est impossible, et bien, c’est ce qui est. Et c’est très bien comme ça. Respectez et appréciez ce qui vous fait vous sentir vous-même aujourd’hui. Vous êtes qui vous êtes et vous êtes magnifiques.

Vous êtes fort(e), intelligent(e), vous comptez, vous inspirez, vous êtes aimable et tout simplement parfait(e).


En travaillant avec moi ou non, je souhaite que vous sachiez que vous êtes cette personne, prête à commencer ces nouveaux projets dans votre vie et devenir cette personne que vous voulez être.


Vous êtes important(e) malgré vos étiquettes. Je crois en vous.


Vous êtes parfait(e) comme vous êtes et j’ai hâte de voir qui c’est.


Avec toute mon affection,


Marianne



2 vues0 commentaire